Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

LE BUT DE ROBERTO CARLOS,es:EL FIN DE ROBERTO CARLOS 2017 à Paris20 - Paris / Foxoo
foxoo    twicards   guide_twitter   tendances   revue_de_presse   top_vidéos    rdv_médias
FranceParis   J'annonce 
Vos évènements relayés sur Twitter !  
Partagez  Facebook Google LinkedIn StumbleUpon StumbleUpon Email
Publié le 25/07/17 | Vues : 6


LE BUT DE ROBERTO CARLOS,es:EL FIN DE ROBERTO CARLOS 2017 à Paris20

Cet évènement est passé.  Ne manquez pas le prochain !
Foxoo vous informe dès l'annonce des prochains évènements sur le même thème ou se tenant au même endroit. Inscrivez-vous, c'est gratuit et révocable à tout moment.

> Inscrire une alerte

Evènement passé.

Du 17 au 20 mai 2017 à Paris20.

Texte de Michel Simonot (Editions Quartett)

Mise en scène, scénographie de Hassane Kassi Kouyaté

Avec Elie Pennont, Dramane Dembelé, Tom Diakité

Juin 97, France-Brésil. Roberto Carlos est seul, à trente mètres de la cage, à trente mètres du but. Il prend son élan, s’élance, son tir contourne le mur . Il réussit l’impossible et marque… un but d’exception ! Incroyable !Une courbe improbable ! Goooooooaal !

Certes ! Mais cela ne fait pas une pièce de théâtre, à moins que…

Lui aussi est seul. Il veut quitter son pays. Il veut devenir footballeur en Europe. Un rêve, un espoir, un sauvetage. Il revit son périple, cherche ses mots… Les mots qui ponctuent les étapes. Fuite, route, tunnel, barbelés, frontière, interrogatoire. Ou bien encore, passeur, corruption, bakchich, racket… Parfois, attente, espoir… Plus souvent, désillusion, fatigue, douleur, faim, abattement, épuisement.

Il ne raconte pas, mais évoque, pense à voix haute, offre son regard. La parole est là, au présent du doute, tantôt rugueuse et abrupte, tantôt aérienne et musicienne. Est-ce le personnage qui parle ? Est-ce le narrateur ? L’intermédiaire ? Le comédien ? Il est avec nous et nous sommes avec lui, dans les hautes herbes qui masquent l’horizon.

Avec lui ? Avec eux ! Moussa, Vlad, Rarek, Anita, Kossi, Yanis, Sali, Dit Mir, Adama, Garda, et l’Albanais, et les deux noirs , et la femme , et les quatre des Balkans , et tant d’autres qui frappent à nos consciences, tentent de réussir l’impossible, de prendre la bonne route, la bonne trajectoire, de marquer un but, de contourner le mur…

C’est au coeur des mots que Michel Simonot est allé tracer les sillons d’errance, les lignes de lunes à fleur de fer . Un texte fort. Un coup… franc et poétique.

Dans sa mise en scène, Hassane Kassi Kouyaté souhaite un spectacle où l’histoire tisse son cours en arrière-plan des vies humaines , et, dans la nudité du plateau, le digne fils du capitaine de l’équipe de football du Burkina Faso fait de la scène une surface de réparation.,es:Texto de Michel Simonot (Ediciones Quartett)
Puesta en escena, escenografía de Hassane Kassi Kouyaté
Con Elie Pennont, Dramane Dembelé, territorio de ultramar Diakité
Junio de 97, Francia-Brasil. Roberto Carlos es único, a treinta metros de la jaula, a treinta metros del fin. Toma impulso, se lanza, su tiro rodea la pared . ¡ Consigue el imposible y marca un fin de excepción! ¡ Increíble! ¡ Una curva improbable! ¡ Goooooooaal!
¡ Por cierto! Pero esto no hace una pieza de teatro, a menos que …
El también es único. Quiere dejar su país. Quiere hacerse futbolista en Europa. Un sueño, una esperanza, un salvamento. Vió de nuevo(revisó) su periplo, busca sus palabras … Las palabras que puntúan(subrayan) las etapas. Huida(escape), caminos, túneles, alambrados, frontera, interrogatorio. Entonces todavía, barquero, corrupción, bakchich, chantaje(extorsión) … A veces, espera, esperanza … Más a menudo, desilusión, cansancio, dolor, hambre, abatimiento(exoneración), agotamiento.
No cuenta, sino evoca, piensa en voz alta, ofrece su mirada. La palabra(voz) está allí, al obsequio de duda, unas veces rugosa y abrupta(brusca), y otras aérea y música. ¿ Es el personaje quien habla? ¿ Es el narrador? ¿ El intermediario? ¿ El comediante? Es con nosotros y somos con él, en las altas hierbas que enmascaran el horizonte.
¿ Con él? ¡ Con ellos! Hizo espuma, Vlad, Rarek, Anita, Kossi, Yanis, Manchado(Ensuciado), Decir la Mir, Adama, Guardó, y el Albanés, y ambos negros , y la mujer , y los cuatro los Balcanes , y tanta a otros los que llaman a nuestras conciencias, intentan conseguir la imposible, tomar buen viaje, la buena trayectoria, marcar un fin, rodear la pared …
Es en el corazón de las palabras que Michel Simonot fue a trazar los surcos de vagabundeo, las líneas de las lunas a fleur de hierro . Un texto fuerte. Un gol'e franco y poético.
En su puesta en escena, Hassane Kassi Kouyaté desea un espectáculo donde la historia teje su curso en segundo plano de las vidas humanas , y, en la desnudez de la bandeja(plató), digno hijo del capitán del equipo de fútbol de Burkina Faso hace la escena una área de castigo.
Enregistrement : 01 43 64 80 80, http://www.letarmac.fr/billetterie/reservations/

Le Tarmac

159 avenue Gambetta 72020 Paris




Compléter / corriger
Poster vidéo / photo
Promotions