Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Création 2017: T for Three + 1ère Partie Sanzy VIany à Paris18 - Paris / Foxoo
FranceParis   Annoncez vos évènements 
Vos évènements relayés sur Twitter !  
Partagez  Facebook Google LinkedIn StumbleUpon StumbleUpon Email
Publié le 22/11/17 | Vues : 5


Création 2017: T for Three + 1ère Partie Sanzy VIany à Paris18

Cet évènement est passé.  Ne manquez pas le prochain !
Foxoo vous informe dès l'annonce des prochains évènements sur le même thème ou se tenant au même endroit. Inscrivez-vous, c'est gratuit et révocable à tout moment.

> Inscrire une alerte

Evènement passé.

Le jeudi 27 avril 2017 à Paris18.

T FOR THREE :

Le groupe T for Three s'articule autour de trois ambassadeurs du saxophone ténor provenant de trois continents différents: Jean-Jacques Elangué (Cameroun), Julien Lourau (France) et Ricardo Izquierdo (Cuba).

Ce projet, c'est donc l'alliage de trois héritages musicaux et culturels, de l'Europe à l'Amérique en passant par l'Afrique, et la volonté d'une écriture originale et ambitieuse. Réunis par le bassiste Hilaire Penda, à travers l’association Rares Talents dont il est le directeur artistique, les trois musiciens avaient depuis longtemps la volonté d'asseoir cette rencontre musicale autour des langages du jazz.

Ils partagent en effet, la même ambition de rassembler des énergies artistiques riches et diverses dans une mutualisation de valeurs communes, au service d'un meilleur vivre-ensemble. La diversité culturelle se traduisant également par ceux qui la porte : des artistes français ou venus d'ailleurs accordés autour d'une musique qu'ils aiment tous passionnément.

Julien Lourau est un vrai jazzman qui a le goût du risque, le désir de curiosité, le sens de l’instant, la pratique des clubs, jusqu’à pas d’heure, un gros bagage technique et une solide connaissance du répertoire, un son enraciné du côté de la tradition, aussi bien capable de hurler le blues que de susurrer une ballade. Il a aussi cette qualité essentielle : l’abnégation du sideman, une posture qu’il a pratiquée bien souvent, toujours disponible pour ceux qu’il estime, qui l’estiment.

Né à Cuba, Ricardo Izquierdo fait partie de ces saxophonistes ténor qui ne badinent pas avec le son. Il a étudié la musique à La Havane où pendant 4 ans, il continue d’approfondir ses connaissances et d’améliorer ses qualités d’instrumentiste. Une fois diplômé, il retourne enseigner le saxophone dans sa ville natale, Matanzas. Il est installé à Paris depuis 2001, où il y côtoie les musiciens de sa génération pour le meilleur de la scène musicale contemporaine.

Fasciné par Charlie Parker, Jean-Jacques Elangué retourne quelques années au Cameroun où il apprend la musique en autodidacte. Revenu en France, il décroche un premier prix au CNR de Marseille en 1995 avec le saxophoniste Raphaël Imbert. Il y a enseigné d’ailleurs quelques années après y avoir obtenu son diplôme d’état. C'est autour de cette identité entre deux mondes qu'il a grandi et qu'il a nourri sa pratique artistique. 

T for Three s'inscrit donc comme une résonance d'un continent à l'autre : trois saxophones, trois timbres et une même passion pour le jazz, les musiques traditionnelles et l'ouverture à d'autres horizons pour une création inédite où les langages et les univers musicaux dialoguent et se partagent, tout en proposant au public de la surprise dans l’écriture et la coloration des contenus.

Cette formation sans piano propose une écriture exigeante, des sonorités nouvelles dans la manière de combiner les voix (grâce aux différents timbres des instruments) et des discours personnels et intimistes tout en faisant bouger les lignes du jazz.

=============================================================

Sanzy VIANY , Artiste accompagnée par le FGO- Barbara.

La voix de Sandrine Dzinguene dite « Sanzy Viany » rayonne de décibels et d'émotions, comme son nom Viany, qui signifie « soleil ». Fortement influencée par la musique Gospel dans laquelle elle baigne dès son plus jeune âge, entre son père pasteur et sa mère chantre, Sanzy Viany fait sa première scène à l'âge de 15 ans auprès du charismatique reggaeman camerounais Sultan Oshimin. Mais c'est auprès de rappeur Krotal que sa carrière va connaitre un tournant décisif avec, en 2004, sa première participation à un festival national.

L’année suivante, elle sort son premier album 

Akouma

 dont le titre « Me Teug » lui vaudra au Cameroun, le Prix de la révélation féminine du Festi-Bikutsi 2009.

L’année suivante, elle sort son premier album Akouma dont le titre « Me Teug » lui vaudra au Cameroun, le Prix de la révélation féminine du Festi-Bikutsi 2009 . Suivent des concerts au Bénin, en Côte d'Ivoire, en Centrafrique, au Congo, une participation au projet hollandais « Daughters of Africa » (VDB Production), mais surtout des rencontres artistiques fondatrices avec de grands noms de la musique africaine (Manu Dbango, Bebe Manga, Amy Koita, Ismaël Lô ou Monique Seka).

En 2014, son deuxième album Ossu (En avant), un opus qui navigue en harmonie entre bikutsi, ewanga, afro-jazz, soul, salsa, et R'n'B, rencontre un véritable succès auprès du public camerounais. .

Finaliste au prix international découverte RFI 2015, lauréate visa pour la création 2016 elle a été en résidence à la cité internationale des arts de  paris de septembre à novembre 2016 pour la création d’un  nouveau spectacle   OSSU on STAGE quelle a présenté avec succès  le 7 novembre à l’auditorium de la cité.

Elle prépare actuellement au Cameroun, la célébration  de ses 10 ans de carrière le 10 aout 2017 , ainsi que  le tournage de son titre ‘’ MPANG  MINGA ‘’  qui signifie  femme de valeur  en français  et célèbre la grandeur de la femme rurale, son importance ainsi que son dynamisme.

FGO-Barbara

1 rue Fleury 75018 Paris
Débute à 20H30




Compléter / corriger
Poster vidéo / photo
Promotions