Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

ShoshO, clôture de résidence du chorégraphe Franck Micheletti 2017 à Paris20 - Paris / Foxoo
foxoo    twicards   guide_twitter   tendances   revue_de_presse   top_vidéos    rdv_médias
FranceParis   Annoncez vos évènements 
Vos évènements relayés sur Twitter !  
Partagez  Facebook Google LinkedIn StumbleUpon StumbleUpon Email
Publié le 20/10/17 | Vues : 16


ShoshO, clôture de résidence du chorégraphe Franck Micheletti 2017 à Paris20

Le jeudi 21 décembre 2017 à Paris20.

Kubilaï Khan investigations présente

ShoshO (toute chose est un parlement de lignes)   Ecriture chorégraphique Frank Micheletti Lumière Ivan Mathis  

### Intentions/ Frank Micheletti

Les lignes sont partout. Les hommes font des lignes en marchant, en parlant, en faisant des gestes. Marcher, chanter, raconter des histoires, dessiner, tisser, écrire tracent différents types de lignes. Comment se fait-il alors que tant de lignes auxquelles nous sommes confrontées aujourd’hui nous paraissent si statiques ? Peut-être devrions-nous plus souvent considérer l’environnement non pas comme ce qui nous entoure (ce qui est dehors, ce qui n’est pas dedans) mais comme une zone d’interpénétration où s’inventent nos existences. ShoshO sonde les différents environnements humains et non-humains, les champs de la pensée et de l’action, les postulats des domaines esthétiques et des sciences, les phénomènes d’ondes, de voix, de spectralité, ce qui partage et distingue le visible et l’invisible, l’audible et l’enfoui. Cette performance trace des lignes entre typographes, architectes, musiciens, cartographes, dessinateurs, écrivains, danseurs et marcheurs. Dans l’interpénétration des lignes dessinées par le danseur, des ondes produites par la musique et du trait produit « sur scène» par les invités, s’esquisse un questionnement ouvert sur notre éthique environnementale comme trame : quand nos souffles s’emmêlent et se mêlent à l’atmosphère. Cette création facilite des terrains d’écoutes différenciés, des glissements de terrains et des franchissements de seuils. Le matériau compositionnel tire ici sa source d’un lieu donné à un moment donné et se requestionne très fortement à chaque expérience. Ce lieu ne nécessite pas les caractéristiques et éléments techniques d’une scène conventionnelle. ShoshO fabrique d’infinies boucles de co-détermination, co-suscitation entre le lieu, le temps, les performeurs et les publics.

### Clôture en présence de Michel Lussault

Géographe, directeur de l'Institut français de l'éducation (Lyon) depuis octobre 2012, puis nommé à la tête du Conseil supérieur des programmes de l'université de Lyon en septembre 2014, auteur de nombreux articles et ouvrages scientifiques.

Pour la clôture de cette résidence, la compagnie souhaite proposer, à l’issue de la représentation, une rencontre-débat pensée comme un dialogue croisé entre arts, sciences et société civile pour replacer l'art dans une pensée transversale.

La résidence « Play>Ground » menée par la compagnie Kubilaï Khan investigations en partenariat avec les Rencontres chorégraphiques s'inscrit en prolongement des actions déjà menées en 2016 avec Le Colombier, la Médiathèque, le centre Paul Coudert et la salle des Malassis de Bagnolet, ainsi qu'avec le centre Espéranto et le Musée de l'Histoire Vivante de Montreuil. Pour cette année 2017, la démarche artistique reste la même, à savoir l'observation du façonnage du territoire urbain, pour en offrir une lecture chorégraphique et sonore. Interroger la ville, c'est questionner la liberté des corps, des lieux communs pour faire société. L'espace public n'est pas une scène aseptisée mais un atelier où l'interconnexion des mondes peut devenir une respiration. Avec comme terrain de jeu privilégié les villes de Bagnolet et de Montreuil, « Play>Ground » propose une série de projets qui s'attache à faire émerger de nouveaux regards sur la ville par le croisement des disciplines et langages artistiques. Au programme : la création de Black Belt en juin 2017 à la Dynamo de Banlieues Bleues dans le cadre du festival des Rencontres chorégraphiques (en coproduction avec Le Colombier), une carte blanche à la compagnie au Parc départemental Jean-Moulin - Les Guilands le 7 octobre 2017 à 17h, des ateliers chorégraphiques et sonores avec les centres sociaux Espéranto et Grand Air de Montreuil d'octobre à décembre 2017.

Résidence Territoriale De mars 2016 à décembre 2017 . En partenariat avec Les Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis, Le Colombier / Cie Langajà Groupement (Bagnolet). Avec le soutien du Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis de la DRAC Île-de-France
Enregistrement : EMAIL , 0143607281

Le Colombier

20 rue Marie-Anne Colombier 93170 Bagnolet
Débute à 19H30




Compléter / corriger
Poster vidéo / photo
Promotions

ShoshO, clôture de résidence du chorégraphe Franck Micheletti 2017 à Paris20  - 20 rue Marie-Anne Colombier 93170 Bagnolet