Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Wozzeck d'Alban Berg, Nous autres, on a beau faire, on est malheureux dans ce monde-ci et dans l’autre. Je crois que si on allait au ciel, il faudrait encore qu’on aide à faire le tonnerre ! Georg Büchner, Woyzeck Ajou 2017 à Paris12 - Paris / Foxoo
FranceParis   Annoncez vos évènements 
Vos évènements relayés sur Twitter !  
Partagez  Facebook Google LinkedIn StumbleUpon StumbleUpon Email
Publié le 11/03/17 | Vues : 8


Wozzeck de Alban Berg, Nous autres, on a beau faire, on est malheureux dans ce monde-ci et dans l’autre. Je crois que si on allait au ciel, il faudrait encore qu’on aide à faire le tonnerre ! Georg Büchner, Woyzeck Ajou 2017 à Paris12

Cet évènement est passé.  Ne manquez pas le prochain !
Foxoo vous informe dès l'annonce des prochains évènements sur le même thème ou se tenant au même endroit. Inscrivez-vous, c'est gratuit et révocable à tout moment.

> Inscrire une alerte

Evènement passé.

Du 26 avril au 15 mai 2017 à Paris12.

Alban Berg découvre Woyzeck de Büchner en 1914 . Très impressionné, il travaille à une adaptation du texte théâtral pour en faire un drame lyrique. L’oeuvre est créée à Berlin en 1925 après un nombre de répétitions resté légendaire – 137 –, et acquiert rapidement sa réputation de monument de la musique du XXe siècle. Détachées, fragmentées, les scènes s’y assemblent en une série de tableaux pour conter l’histoire de Wozzeck, simple soldat ayant pour refuge unique l’amour de sa compagne Marie. La fidélité de celle-ci n’est pas à toute épreuve, Wozzeck est hanté par le tourment, gradés et compagnons d’armes n’apaisent rien. La tension continue de cette oeuvre profondément romantique unifie ces quinze scènes dont les tonalités complexes peuvent alterner entre accents véristes et puissances d’actions rituelles. Les jeux de citations musicales, le rapport entre atonalité et tonalité y servent une humanité troublante de vérité et l’authenticité d’un drame passé au rang de mythe. Entré tardivement au répertoire de l’Opéra national de Paris, en 1963, Wozzeck trouve dans la mise en scène de Christoph Marthaler une contemporanéité violemment accentuée par le choix d’un décor unique, où les déchirements des hommes se noient dans une sobriété appelée des voeux de Berg.

Opéra Bastille

120, rue de Lyon 75012 Paris




En savoir plus

paris12