Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

La Maison, le portrait onirique des errances de trois frères, livrés à eux-mêmes dans une maison, en 2018 à Paris20 - Paris / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
FranceParis

La Maison, le portrait onirique des errances de trois frères, livrés à eux-mêmes dans une maison, en 2018 à Paris20

Evènement passé.

Du 17 janvier au 11 février 2018 à Paris20.

La Maison de Julien Gaillard mise en scène et scénographie Simon Delétang
avec Rémi Fortin, Julien Gaillard, Frédéric Leidgens

du 17 janvier au 11 février 2018
du mercredi au samedi à 20h, le mardi à 19h et le dimanche à 16hcréation à La Colline
Petit Théâtre

_Dans la maison passent peu de corps, puisqu'elle est le corps, le nôtre. Mais il nous semble parfois nous souvenir d'un geste, d'une parole ; de l'un d'eux ; de l'un de ces corps peuplant la chambre vide. Parmi l'essaim des reflets, nous les écoutons respirer, sans rien dire._ Julien Gaillard

Trois frères habitent une maison, semblant livrés à eux-mêmes. Un jour, ils découvrent une pièce condamnée, aux fenêtres murées, et observent des ombres qui bougent dans le miroir d'une armoire. Guidés par leurs sens, ils visitent la maison de pièce en pièce en quête de ses mystères...Le texte de Julien Gaillard, poète en constante recherche de la dramaturgie du rythme, renvoie instinctivement à notre propre rapport à l'enfance dans ce que celui-ci comporte de fantomatique.Ces enfants existent-ils vraiment, au présent ? Sont-ils la réminiscence d'un souvenir d'adulte ? Quelles sont les dérives de la mémoire et quelles peurs véhiculent-elles ? Non sans penser à des séquences de?La?Nuit?du?chasseur de Charles Laughton, où des animaux observent la fuite d'enfants pourchassés par un pasteur psychopathe,?_La?Maison_ interroge l'idée que « quelque chose nous épie » et que nous prenons conscience de notre propre existence à la perception de cet invisible. C'est l'éveil de cette conscience que convoque le texte à travers un portrait tout autant onirique que concret et sensitif de notre lien à l'enfance.

Production Théâtre du Peuple-Maurice Pottecher/Bussang
coproduction La Colline ' théâtre national
avec la participation artistique du Jeune théâtre national
Ce texte est lauréat de l'Aide à la création de textes dramatiques - ARTCENA,es: La Casa de Julián buen mozo puesta en escena y escenografía Simón Delétang
con Rémi Fortin, Julián buen mozo, Frédéric Leidgens
del 17 de enero al 11 de febrero de 2018
de miércoles a sábado a las 20 horas, el martes a las 19 horas y el domingo a 16hcréation en La Colina
Pequeño Teatro
_En la casa pasan pocos cuerpos, ya que es el cuerpo, el nuestro. Pero él nos parece acordarnos a veces de un gesto, de un discurso; de uno de ellos; de uno de estos cuerpos que pueblen la habitación(cámara) vacía. Entre el enjambre de los reflejos, los(las) escuchamos respirar, sin decir nada._ Julián buen mozo
Tres hermanos viven en una casa, pareciendo entregados a ellos mismos. Un día, ellos descubren una pieza(cuarto) condenada, a las ventanas murées, y observan sombras que se mueven en el espejo de un armario. Guiados por sus sen, visitan la casa de pieza(cuarto) en pieza(cuarto) en busca de sus misterios... El texto de Julián buen mozo, poeta en búsqueda(investigación) constante de la dramaturgia del ritmo, reenvía instintivamente nuestro propio informe la infancia en lo que éste implica(comprende) de fantástico(a). ¿Estos niños existen verdaderamente, al presente? ¿Son la reminiscencia de una memoria de adulto? ¿Qué son las derivas de la memoria y qué miedos transportan en vehículo? No sin pensar en secuencias de?La?Nuit?du?chasseur de Charles Laughton, donde animales observan la huida(escape) de niños perseguidos por un pastor psicópata, _La?Maison_ interroga la idea que «algo nos espíe» y que nos damos cuenta de nuestra propia existencia a la percepción de este invisible. Es el despertar de esta conciencia que convoca el texto a través de un retrato tan onírico como concreto y sensitivo de nuestro enlace a la infancia.
Producción Teatro de Pueblo-Mauricio(-Maurice) Pottecher / Bussang
coproducción La Colina ' teatro nacional
STOP_TRANSLATION avec la participation artistique du Jeune théâtre national
Ce texte est lauréat de l'Aide à la création de textes dramatiques - ARTCENA
Enregistrement : http://www.colline.fr/fr/spectacle/la-maison

La Colline - Théâtre national

15, rue Malte-Brun 75020 Paris, Île-de-France




En savoir plus
Partager :
Facebook



Manu Dibango. Le jeudi 17 octobre 2019 à PARIS02. 20H00


Outsider Art : Film Series. Le samedi 19 octobre 2019 à Paris. 18H00


Kim Gordon & Dimitri Chamblas. Le dimanche 20 octobre 2019 à Paris. 17H00


FIAC, foire Internationale d'Art Contemporain. Du 17 au 20 octobre 2019 à Paris08. 12H00


spectacle Sunday Flamenco. Le dimanche 20 octobre 2019 à Paris19. 17H00


Sergio Mendes. Le dimanche 20 octobre 2019 à PARIS09. 20H00


Coverslave 20th Anniversary. Le dimanche 20 octobre 2019 à PARIS13. 19H00


Développement personnel : Rencontre avec Adeline Petit 'Un Sens à Soi' à la Comédie Dalayrac 20/10/2019. Le dimanche 20 octobre 2019 à Paris02. 19H00


David VINCENT de retour en France ! - 2019 - PARIS (75008) -. Du 24 septembre au 21 octobre 2019 à Paris08.


Retrouvez la Galerie Capazza à Art Elysées - stand 106A. Du 17 au 21 octobre 2019 à Paris08. 11H00