Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Qui a Peur du Rose, présentation étape de travail. Quatuor pour trois danseuses et un danseur sur la 2018 à Paris04 - Paris / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
FranceParis

Qui a Peur du Rose, présentation étape de travail. Quatuor pour trois danseuses et un danseur sur la 2018 à Paris04

Evènement passé.

Le mardi 09 janvier 2018 à Paris04.

### Le Rose. Couleur peu référencée et longtemps considérée comme une non-couleur, le rose est pourtant bien présent dans notre société.

Cette couleur est communément acceptée comme l'attribut du féminin.

Le rose n'évoque-t-il pas la douceur, l'innocence, la sensibilité, l'émotion, l'amour voire l'érotisme ? Or ne recèle -t-il pas des aspects plus ténébreux et plus puissants ?

La large palette du rose allant du rose pâle au rose-fuchsia voire au rose-carmin laisse supposer bien des surprises.

Qui a peur du Rose ? aborde le rose et le féminin en tentant de s'éloigner de l'entendement commun souvent réducteur, un brin condescendant et amusé. Car pris au premier degré, le rose et la représentation de la femme ne sont-ils pas risibles ?

Il s'agit ici de faire bouger les lignes et d'aborder sous un nouvel angle cette couleur énigmatique et multiple. Entre le rouge pourpre et le violet, nous avons là  une palette très large. Car le rose c'est aussi la chair, l'organique, l'émotion, la passion, la force, l'animalité mais également le mystère et l'ambiguïté.

La matière chorégraphique se déplacera sensiblement d'un état de corps à un autre sans que l'on n'en ait conscience, oscillant du beau vers le sordide : alliant mouvements neutres et doux à des postures bizarres, étranges voire dérangeantes, à peine évoquées dans un premier temps puis prenant toute leur puissance par la suite ; autrement dit une vision du rose et du féminin aux frontières élargies et poreuses.

A l'instar de ce traitement chorégraphique, la musique composée pour la pièce par Jean-François Domingues (compositeur des deux dernières pièces) s'articulera autour d'un même schème mais qui, étiré ou contraint, donnera à entendre des variations multiples allant de musiques douces et sucrées vers des musiques plus foudroyantes telles le hard rock.

Ainsi que les dernières pièces de la compagnie (Emulsion Cobalt 2014, Inversions Polaires 2016), Qui a peur du Rose ? sera chargé tour à tour d'un humour bienveillant et d'un humour plus provocateur voire grinçant.

Finalement serait-il légitime d'avoir peur du rose ?

Parallèlement à la création, nous proposons des performances dansées, des ateliers avec des amateurs et des professionnels autour du rose:

_PERFORMANCES IN SITU_. Performance pour deux à quatre danseurs - durée 30 à 50 mn. 

Nous extrayons des matières chorégraphiques du spectacle et es déployons sous forme de déambulation (Promenade dansée) dans d'autres espaces ou d'une performance dans un seul lieu. Chaque performance explore une autre modalité d'écriture en rapport avec l'instant présent et le contexte environnemental. Ces formes légères sont présentées sans apport technique (sans lumières ni décors).

_BANQUET ROSE_. Performance autour du rose pour quatre danseurs et amateurs - durée 35 mn, Atelier de 3h à 4h.

Ce banquet fait directement référence à la cène. Le christ étant ici une femme et les convives des amateurs et des danseurs qui tour à tour vont manger et danser.Les amateurs sont des groupes de femmes qui peuvent varier en fonction du contexte : appartenance à une même communauté professionnelle ou culturelle, ou femmes partageant une même problématique...Tout ce qui se boit ou se mange est rose.Une vidéo est diffusée en direct sur un grand écran en fond de scène. Ceux sont des gros plans qui mettent en avant la texture, la sensualité des mets ; les formes de ces derniers évoquant à dessein des formes à caractère sexuel (ref. Juddy Chicago). C'est une façon de montrer que les femmes prennent place, prennent le devant de la «scène» et peuvent aussi s'accaparer et traiter de ce sujet.Trois espaces scéniques dialoguent alors : le fond de scène avec la vidéo, le banquet et les danseurs qui dansent au premier plan.A la fin de la performance les participants invitent le public à partager leur mets et à danser sur scène avec eux.Cette performance est un moment festif et ludique tout en abordant des questions de fond, des questions sociétales.

D I S T R I B U T I O N

Conceptrice/chorégraphe Françoise Tartinville

Assistante artistique Corinne Hadjadj

Danseurs Vincent Delétang, Lucille Mansas, Stéphanie Pignon, Clémentine Vanlerberghe

Compositeur Jean-François Domingues

Créateur lumière Boris Molinié

Scénographie / costumes Marguerite Lantz, Françoise Tartinville

P A R T E N A I R E S

Le projet bénéficie du soutien de la DRAC Île-de-France (aide à la résidence) via le Silo, Fabrique de culture (91), du Conseil Régional d'Ile-de-France dans le cadre de la Permanence Artistique et Culturelle, du Conseil Départemental de l'Essonne (91) dans le cadre de l'aide aux opérateurs culturels, de la SPEDIDAM, du mécénat du groupe Caisse des Dépôts, des Instantanés d'Arcadi Île-de-France et du centre culturel Les Passerelles (77). Coproductions : résidence de saison à micadanses (75), le Silo, Fabrique de culture (91). Accueil en résidence : la Briqueterie-CDC du Val de Marne (94), l'échangeur-CDC Hauts de France (02), les Eclats Chorégraphiques (17).

 Plus d'information sur la compagnie : http://atmen.org/ http://atmen.org/)
Enregistrement : EMAIL

micadanses - studio May B

15, rue Geoffroy l'Asnier
Débute à 16H00




Partager :
Facebook



ATELIERS ENFANTS au musée des Plans-Reliefs - vacances d'hiver 2020. Du 10 au 21 février 2020 à Paris07. 14H30


Black History Month : Blue Bird Jazz Club. Le samedi 22 février 2020 à Paris. 19H30


11 esprits, 11 nuances / KURASHIKI JAPAN 2020. Du 20 janvier au 22 février 2020 à Paris01. 11H00


Fabrice LUCHINI lit les oeuvres du poète Eric ENDERLIN. Le dimanche 23 février 2020 à PARIS08.


Stage d’espéranto de 2 jours (samedi-dimanche) par la méthode directe. Du 22 au 23 février 2020 à Paris 10.


Festival Tout-Petits Cinéma, 13ème édition. Du 8 au 23 février 2020 à Paris01. 11H00


Atelier au naturel - Kéfir de fruit. Le mercredi 26 février 2020 à Paris11. 19H30


Theater Fridays : The Big Funk Company. Le jeudi 27 février 2020 à Paris. 19H00


Black History Month : Theater Fridays. Le vendredi 28 février 2020 à Paris. 19H00


Semaine des Cinémas étrangers - Une dose de bonheur. Le samedi 29 février 2020 à Paris05.