Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Yonex Internationaux de France de Badminton 2013 à Paris16 - Paris / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
FranceParis
Source : #25775 Publié le 16/07/13 | Vues : 172

Yonex Internationaux de France de Badminton 2013 à Paris16

Evènement passé.

Du 22 au 27 octobre 2013 à Paris16.

Rendez-vous incontournable du circuit depuis 2007, le SuperSeries parisien accueillera, cette année encore, l'élite du badminton mondial. Sans nul doute, la compétition sera très disputée, avec des matchs de grande intensité et un niveau technique spectaculaire dans les 5 tableaux. Tous les grands champions du « bad » se rendront coups pour coups sur les terrains de Coubertin : Spectacle assuré !




La Japonaise Minatsu Mitani et le Malaysien Darren Liew auront fort à faire pour défendre leur titre acquis en 2012. De nombreux prétendants souhaiteront leur voler la vedette et le public assistera à du badminton de très haut-niveau. Les joueurs et joueuses français auront eux aussi l'ambition de briller devant près de 3 500 spectateurs acquis à leur cause.

Avec toujours plus d'animations, la FFBaD positionne les Yonex Internationaux de France de Badminton comme un rendez-vous majeur du sport en France, toujours plus exceptionnel pour ses fans et les non-initiés !

Les billets sont déjà disponibles
http://www.yonexifb.com/2013/fr/billetterie/les-offres



Le badminton : une discipline majeure en France

La famille du bad ne cesse de grandir ! 180 000 licenciés (37% de femmes) pour 1850 clubs ! +100% en 10 ans ! Une croissance vitesse grande V - la plus importante des Fédérations Olympiques - qui anime toujours plus la FFBaD, à trouver les bons outils pour soutenir ce développement.

Le « bad » est le sport à la mode et les jeunes ne s'y trompent pas ! Pour la 3ème année consécutive, le badminton est officiellement la discipline la plus pratiquée à l'école. Avec 169 289 pratiquants le bad devance le handball (165 654) et le cross crountry. La FFBaD ne relâche pas ses efforts pour créer toujours plus de liens entre les milieux scolaires, universitaire et les clubs.

Championnats du Monde en Chine du 4 au 8 Août 2013

Organisés en Chine, meilleure nation de Badminton, les prochains Championnats du Monde s'annoncent exceptionnels ! Encore plus motivés qu'à l'habitude, les joueurs et joueuses chinois (qui joueront devant 15 000 spectateurs), imposeront un défi physique et technique de très haut niveau à tous les adversaires qui croiseront leur route. L'objectif est clair : remporter (encore une fois) les 5 médailles d'or !

Brice LEVERDEZ, n°1 Français et récent vainqueur des Jeux Méditerranéens, sera le leader d'une Equipe de France de Badminton qui voudra capitaliser sur les très bonnes performances réalisées en Turquie. «Matthieu LO YING PING et la paire de double Emilie LEFEL / Audrey FONTAINE, qui ont respectivement gagné le bronze et l'argent lors des Jeux Méditerranéens, complèteront cette Equipe de France resserrée mais ambitieuse. Nous sommes sur une logique de victoires et d'exigence. Les résultats des Championnats du Monde s'inscriront dans la démarche de recherche de médailles qui va nous accompagner jusqu'aux Championnats d'Europe 2016 en France» confiait Philippe Limouzin (DTN FFBaD) au retour de Turquie.


Stade Pierre de Coubertin
82 Avenue Georges Lafont, 75016 Paris


Posté le 27/10/13
Les finales ce dimanche 13H

Simple Hommes :
Jan Ø JØRGENSEN (DEN, n°7) rencontrait le jeune Thailandais Tanongsak SAENSOMBOONSUK (THA, n°13) en demi-finale du simple messieurs. Après un premier set long à démarer pour chacun des joueurs mais, redoutable tacticien au filet, le Thailandais décide de mettre la pression. Malgré cela, le Danois remporte de premier set. Le second set voit la descente aux enfers de Jan Ø Jørgensen qui se débat dans le piège de son adversaire. Avec beaucoup de fautes au filet et un manque de precision aux frontières du court, le match se dirige tout droit vers une troisième manche décisive. Dès lors, c'est un joueur danois reboosté par son coach et piqué au vif qui parcourt le terraain en quête de victoire. Le Thailandais fait pâle figure dans ce set, si bien que Jan Ø JØRGENSEN sera le seul représentant danois et a fortiori européen en finale après sa victoire 21/18 18/21 21/10. LEE Chong Wei (MAS, n°1) a d'entrée de jeu entrainé son adversaire Kenichi TAGO (JPN, n°4) dans son rythme. Mais si les premiers échanges tournent à l'avantage du n°1 mondial, le Japonais n'a pas dit son dernier mot et remonte à 16-16 avant de conceder le set 21/17. Dans la seconde manche, les premiers points tombent dans l'escarcelle du Japonais qui en vient même à mener 11-6. Va-t-il être le premier à prendre un set à LEE Chong Wei dans ce tournoi ? Oui. Arrivé à 16-6 le stade se demande où est le Malaisien. Apparemment un peu loin de son match puisqu'il perd ce set 21/16. Soudain alors qu'il mène 6-3 le Japonais est victime d'une casse de raquette. Cela ne semble guère l'affecter puisqu'il poursuit son petit bonhomme de chemin en tête. Malgré les encouragements incessants du public, LEE Chong Wei finit par s'incliner 21/17 16/21 21/12.


Simple Dames :
Deux joueuses ont gagné leur billet pour la finale du simple dames des Yonex Internationaux de France 2013. L'une est puissante et véloce et l'autre est fine et tactique. Qui sera titrée à Paris demain?Le premier match opposait la Japonaise Eriko HIROSE (n°12) à Porntip BURANAPRASERTSUK, la Thailandaise n° 18 mondiale. Elles se sont rencontrées 6 fois et chacune a gagné 3 rencontres. Les deux derniers matchs ont été gagnés par la Japonaise. HIROSE mène au score en début de match mais c'est la joueuse Thai qui est devant à la pause. 11/10. Elle s'envole ensuite vers le gain de ce premier set 21/13. BURANAPRASERTSUK est puissante, véloce et précise dans ses attaques long de ligne. Elle ne laisse aucune chance à HIROSE et gagne facilement sa place en finale des Yonex Internationaux de France 2013 sur le score final de 21/13 21/8.La seconde rencontre voyait s'affronter la joueuse Coréenne, Yeon Ju BAE (n°10) et Shiwian WANG (Chine, n°7, tds 7). Ce match est le 10ème que jouent ensemble ces deux jeunes femmes. La Chinoise n'a jamais perdu. WANG fait un début de match tonitruant faisant valser le volant aux quatre coins du terrain, elle mène 7/1 puis BAE remonte sensiblement. WANG mène 11/9 à la pause et remporte le premier set sur le score assez serré de 21/19. Le deuxième set est plus équilibré. Chacune prend la tête au fu et à mesure, mais WANG arrive à mieux gérer les points longs enchainant les contre-pieds. Elle finit par se détacher et mène 11/7 à la pause. La suite du set est marqué par la remontée à 12 égalité de BAE qui joue vite et pousse WANG à la faute. Cette dernière cherche la ligne du fond et sort son volant à l'extérieur. Plus de fautes du côté de la Chinoise, la chaleur règne dans Coubertin. Les joueuses prennent leur temps pour récupérer de leurs rallyes. BAE prend l'ascendant et s'offre 3 volants de set. Les volants sont sauvés sur de magnifiques et longs échanges de la part des deux joueuses. La Chinoise revient à 20 égalité et s'offre le point vers la finale du simple dames qui aura lieu demain à Coubertin. WANG gagne en deux sets, 21/19 22/20. La finale du simple dame des IFB 2013 opposera donc la Thailandaise Porntip BURANAPRASERTSUK (n°18) à la Chinoise Shixian WANG (n°7).

Double Hommes :
Deux matchs de demi-finale et des points communs... 3 sets chacun, des rebondissements, du jeu au filet associé à des smashs puissants, les demies du double hommes à Coubertin ont tenu toutes leurs promesses. Première demi-finale opposant les Indonésiens Gideon Markus FERNALDI et Markis KIDO (n°65) à la paire Chinoise Xiaolong LIU et Zihan QIU (n°5, tds 5). Les Indonésiens forment une nouvelle paire depuis septembre seulement, avec Markis KIDO, champion Olympique 2008, qui était alors associé à SETIAWAN. Le match débute par du petit jeu, amortis en tout genre, sans user de la puissance de leur smash, une fois n'est pas coutume, les doubles hommes jouent en finesse. Un peu plus de fautes du côté des Indonésiens, la paire chinoise passe devant à la pause 11/9. Les Chinois LIU/QIU jouent vite, rushent souvent, créent le décalage pour s'offrir des espaces libres et prennent de vitesse KIDO et FERNALDI. Ils se détachent et mènent 20/14 pour le gain du premier set, deux volants de set sauvés par les Indonésiens ne permettront pas à ces derniers de revenir. LIU/QIU remportent le premier set, 21/16. Le deuxième set commence fort pour FERNALDI/KIDO menant jusqu'à 9 points à 5 avant de se faire remonter à 10 égalité. La pause est en faveur de LIU/QIU, 11/10. Les Chinois trouvent les zones de divorce mais le match pour ces deux équipes est truffé de fautes directes. KIDO trouve les lignes et enchaine les défenses et attaques percutantes. Ce sont les Indonésiens qui enlèvent le set, 21/19. Set décisif pour cette première demie, il commence comme le premier, sur du petit jeu, amorties, contre-amorties les Chinois prennent le large 6/2 en enroulant par deux fois le volant sur le filet. KIDO fait le show, il s'assure ainsi le soutien du public... et les Indonésiens s'envolent 20/11. 3 volants de set sauvés par LIU/QIU ne suffiront pas. Le public, nombreux, crie comme KIDO sur ses smachs et FERNALDI/KIDO filent vers la finale. Score final en faveur des Indonésiens, 16/21 21/19 21/14. La seconde demie voyait s'affronter les deux paires malaisiennes. Wee Kiong TAN et Thien How HOON (n°13) à la paire composée de Boon Heong TAN et Kien Keat KOO (n°6, tds 4). Pour accéder aux demies, TAN/HOON ont réalisé leur meilleure performance en quarts de finale face à la tête de série 8, composée des Coréens LEE/YOO. De leur côté KOO/TAN protégés par leur statut de tête de série n'ont pas eu à affronter de paires mieux classées mais se sont défaits hier, en quart de finale, des chouchous du public, les Anglais ADCOCK/ELLIS sur un match en 3 sets. La match débute par des échanges courts et de nombreuses fautes directes de part et d'autre. Menés à la pause d'un point, c'est finalement la paire KOO/TAN qui remporte le premier set sur le score de 21/19. Comme sur la première demie, les joueurs cherchent le jeu à plat, les amortis, ne souhaitant pas avoir à défendre face aux smashs puissants de leurs adversaires. A ce jeu-là la paire HOON/TAN se démarque et revient à une manche partout, sur le score de 21/15.Set décisif dans cette dernière demie. TAN et HOON prennent les devants, mais la paire KOO/TAN n'a pas fini de régaler le public avec des smashs lourds et bien dirigés. HOON/TAN sauvent cependant un volant de match avant de s'incliner sur le score de 21/19 15/21 21/18. La finale des Yonex IFB 2013 opposera demain, la paie Malaisienne Kiet Keat KOO/ Boon Heong TAN (n°6, tds 4) à la paire Indonésienne, Gideon Markus FERNALDI/ Markis KIDO (n°65).

Doubles Dames :
JANG Ye Na et KIM So Young (KOR, n°20) avaientt pour mission de contrer la domination chinoise représentée ce jour par ZHAO Yunlei et TIAN Qing (CHN, n°15). Et ça commence bien pour les Coréennes qui mènent d'entrée de jeu au score et imposent le rythme du match. Elle engrange le gain du premier set 21/16, profitant des multiples fautes commises par des Chinoises poussées dans leurs retranchements. Le second set est l'exacte renversement du premier et est à créditer au profit des chinoises. En revanche les Coréennes passent totalement à coté du set décisif et laissent passer leur chance d'aller en finale en s'inclinant 16/21 21/17 21/1. Greysia POLII et Nitya Krishinda MAHESWARI (INA, n°23) savait que le match face à BAO Yixin et TANG Jinhua (CHN, n°48) serait compliqué. Le combat promettait d'être serré et équilibré. Combative dans le premier set, les Indonésiennes l'emportent après une belle remontée. Elles se laissent néanmoins distancer très largement dans le second. Baisse de régime ? Inconfort dû à la chaleur de la salle ? Quoi qu'il en soit, la troisième manche est de loin la plus disputée entre les joueuses. Aucune paire n'est décidée à laisser l'autre prendre le large avec le précieux billet d'accès à la finale tant convoitée. A l'arrivée, ce sont les Chinoises BAO/TANG qui l'emportent sur le fil 19/21 21/10 21/19.

Double Mixte :
Au stade des demi-finales, l'íntensité des échanges ravit le public. Les partisans de chaque camp se dévoilent, mais le simple plaisir de la beauté des gestes émeut tous les esprits sportifs. Le défi à relever était lourd pour le couple ADCOCK/WHITE, 13e sur les tablettes internationales, opposé à la paire numéro un mondiale ZHANG/ZHAO. Le public avait pris fait et cause pour David, presque logiquement. Après un premier set tonique, il pouvait encore y croire puisque les Anglais menaient 21/18. Beaucoup de présence au contre et en retours avait constitué la clé de cet avantage. Mais au deuxième set, ZHAO, peu efficace jusqu'alors, se montra impitoyable au filet et elle poussa souvent les Britanniques à la faute. D'où un score de 21/14 en faveur des Asiatiques. Le troisième set fut mené du début à la fin par les Chinois et des erreurs de renvois de WHITE et d'amortis d 'ADCOCK, mélées à une sérénité soutenue de ZHANG/ZHAO, achevèrent sur 21/13 le joli conte de fées des compétiteurs d'Outre-Manche. Dans la deuxième demi-finale, la paire numéro 3 mondiale, les Chinois XU Chen et MA Jin, devaient affronter les Thailandais Sudket PRAPAKAMOL et Saralee THOUNGTHONGKAM, 7e mondiaux. Le moins que l'on puisse dire est que le suspens n'aura pas pris place sur ce match. Les Chinois étaient trop forts et les Thailandais parurent crispés, à l'image de ce smash de revers manqué au deuxième set par la jeune fille de l'Océan Indien. Le score final sonne logiquement 21/12 21/19, les Chinois ayant réussi à empécher tout retour de leurs adversaires.

Commenter

Partager :
Facebook
Commentez Yonex Internationaux de France de Badminton
Pour poster un tweet, cliquez sur l'oiseau. Gardez le lien vers la page foxoo.
Pour commenter ou répondre, cliquez sur la zone date-heure du tweet.



Lectio Divina & Formation, inscription obligatoire en début d'année. Du 9 octobre 2018 au 18 juin 2019 à Paris02.


L'Ailleurs de l'autre, avec la metteuse en scène, plasticienne et performeuse Aliénor Dauchez, quatr. Le mardi 18 juin 2019 à Paris10. 20H30


Messe d’action de grâce du catéchisme paroissial. Le mardi 18 juin 2019 à Paris18. 17H00


Messe De La Sorbonne. Le mardi 18 juin 2019 à PARIS04. 20H30


Stephen Malkmus & The Jicks. Le mercredi 19 juin 2019 à PARIS03. 19H30


Rob Zombie. Le mercredi 19 juin 2019 à PARIS11. 19H30



Elton John. Le jeudi 20 juin 2019 à PARIS12. 20H00


Horizons - Janine Jansen Joue Brahm. Du 19 au 20 juin 2019 à PARIS19. 20H30


Municipal Waste. Le jeudi 20 juin 2019 à PARIS13. 19H00